HANDICAP,ASSOCIATION,INVALIDITE,INFORMATIONS,COMMUNICATION,DEFENSE DES DROITS

DONS POUR L'ASSOCIATION

Bonjour à tous,

Les DONS à l'association HANDI MAIS PAS QUE ! sont désormais possibles !

Il suffit de cliquer sur le logo "PAYPAL FAIRE UN DON"

Vous pourrez faire vos dons en PAYPAL / CB / CHEQUES (à envoyer par courrier à : ASSOCIATION HANDI MAIS PAS QUE ! -60 bd général de gaulle -64700 HENDAYE)

Ce site et le site PAYPALsont COMPLETEMENTS SECURISES !

Notre Association ne vivra que de dons cette 1ère année.

MERCI DE VOTRE CONFIANCE ET DE VOTRE SOUTIEN !

 

Logo un grand merci

 

 

Conseil d'administration, Bureau de l'ASSOCIATION

Bonjour à tous,
Aujourd'hui le Conseil d administration de HANDI MAIS PAS QUE ! C est réuni afin de réformer son bureau.
Nous étions 2 fondatrices de HANDI MAIS PAS QUE !
Didine et moi Nathalie KURTZ.
Pour des raisons de santé Didine a du laissé la Présidence (à contre cœur, mais sa santé avant tout !).
Donc voici l organigramme de l association :
PRÉSIDENTE : KURTZ NATHALIE
VICE-PRÉSIDENTE : MEDJEBERG SOPHIE
SECRÉTAIRE : MAINGE RACHEL
TRÉSORIÈRE : KURTZ NATHALIE.
CONSEIL ADMINISTRATION composé de 8 personnes.
A sa création nous avions donné une ligne de conduite à l association HANDI MAIS PAS QUE ! Et RIEN ne changera !!!
Le but et les moyens de l association HANDI MAIS PAS QUE ! Sont stipulés dans les statuts de notre association et consultables sur le site de l association.
Je rappelle que vous pouvez nous contacter VIA la page et VIA le site internet.
Il va de soit que si l association s implique dans des dossiers, nous vous demandons de vous inscrire à l association.
Nous rappelons pour les personnes qui en douteraient que nous travaillons avec des AVOCATS qui nous conseillent gracieusement, et pour certains dossiers compliqués, toute une équipe d un cabinet d avocat travaille avec nous !
Notre combat pour la défense des droits des personnes en situation de handicap et maladies invalidantes, parents d enfants handicapés, AVS, aidants familiaux, personnes en situation de grand âge, et toute corporation gravitant autour du handicap, ce combat CONTINUE !!!
Nous vous demandons de respecter le choix de Didine de prendre du temps pour sa santé, et vous assurons que notre combat restera le même que celui que didine et moi avions décidé de mettre en place.
Comme nous l avons toujours dit, SOYONS ACTEURS ET PLUS SPECTATEURS !!!!

https://www.handi-mais-pas-que.com/pages/conseil-administration.html

 

LE BUREAU

 

Nathalie kurtz 1

LA PRESIDENTE / TRESORIERE : Mme KURTZ NATHALIE

 

 Sophie medjeberg 2 

LA VICE-PRESIDENTE : Mme MEDJEBERG SOPHIE

Rachel mainge 1 

LA SECRETAIRE : Mme MAINGE RACHEL

 

 

LE CONSEIL D'ADMINISTRATION

 

Christophe beatxateguy           

CHRISTOPHE BEATXATEGUY 

 

  Christele roger  

       CHRISTELE ROGER

Stephanie gaidier

  STEPHANIE GAIDIER 

 

 Nanou escriva

 

          JEANNETTE ESCRIVA

 

Philippe laffond

 

 

 

 

 

 

 

 

PHILIPPE LAFFOND

 

LETTRE AUX DEPUTES : ASSEZ DE CETTE MALTRAITANCE INSTITUTIONNELLE !!!

ASSEZ DE CETTE MALTRAITANCE INSTITUTIONNELLE !!!!

Nous voulons être des citoyens reconnus !

Oh, nous savons bien que beaucoup vont lever les bras au ciel en disant que notre association HANDI MAIS PAS QUE ! va trop loin dans ses termes !!

NON, Mesdames et Messieurs les Députés ! Nous n'allons pas trop loin ! Il faut dire les choses comme elles sont !

Cela fait des mois que notre Association HANDI MAIS PAS QUE ! essaie d'alerter le corps politique, et les législateurs.

En février dernier nous vous avons envoyé un mail pour dire STOP A LA PRISE EN CHARGE DU REVENU DES CONJOINTS DANS LE CALCUL DE L'AAH ! Dernièrement début juin 2019, vous avez TOUS reçu des mails afin de vous dire que nous personnes en situation de handicap, nous disions NON A L'UNCLISION DU L'AAH DANS LE FUTUR RUA !

Beaucoup d'entre vous, nous ont gentiment répondus en effet de leurs craintes pour cette inclusion dans le RUA de l'AAH, malgré le fait que la majorité d'entre vous nous aient dit leurs désaccords et leurs incompréhensions sur ce fait ; notre association vient d'apprendre que ce ne sera plus UN RUA, mais DEUX RUA !!!

Le premier pour les propriétaire qui sera de l'ordre de 448 euros, et le second pour TOUS CEUX non propriétaires de l'ordre de 760 euros !!!

Alors avec tout le respect dû à vos fonctions, nous croyons que vous n'avez pas réellement mesuré les impactes néfastes que vont avoir ces RUA ! En effet entre une population vieillissante qui doit choisir entre acheter un steak pour manger et des couches culottes (car non remboursées pas la CPAM pour les personnes incontinentes du fait de leurs pathologies), entre des étudiants obligés d'aller travailler et aller aux restaurants du cœur au lieu de consacrer leurs temps à leurs études (sans oublier que même étant indépendant fiscalement on demande encore le revenu des parents et ainsi on ne leur donne RIEN EN BOURSES ou alors 100 euros !!!), des personnes en grandes précarités financières et morales devant faire face aux perpétuels reproches et montrés continuellement du doigt pour à leur non-activité du fait de la hausse du chômage dans notre pays, nous TIRONS LE SIGNAL D'ALARME !!!!

N'oublions pas que ce n'est pas un choix que d'être au chômage et encore moins quand on a 50 ans et qu' aucun employeur ne vous veut du fait de votre âge !!! Et encore moins quand nous sommes reconnus RQTH (travailleurs handicapés), c'est bien beau de faire des DUO DAYS !! Mais totalement hypocrite, c'est comme si on disait "balade toi avec ton handicapé" ON N'EST PAS A LA FOIRE !!!! Cela donne peut être bonne conscience à certains, mais c'est pour la représentation et le marketing de l'entreprise !!! Allez demander si des employeurs dans les campagnes ou petites villes emploient des personnes en situation de Handicap ?? Tous les jours notre association HANDI MAIS PAS QUE ! reçois des témoignages de travailleurs reconnus RQTH qui ne trouvent pas de travails, eux aussi vous allez les envoyer à l'abattoir au même régime que les autres chômeurs ?

Ne voyez vous pas le malaise en France ? N'entendez vous pas nos soignants au bord du gouffre, et que les hôpitaux agonisent ? N'écoutez vous pas nos Pompiers qui mettent leur vie en danger pour sauver la population et que leurs conditions de travail et rémunération n'est plus digne de leur engagement pour la population ? N'entendez vous pas nos ainés qui n'ont plus assez pour vivre alors que toute leurs vie ils ont travaillé, et se retrouvent dans des EHPAD où ils meurent à petit feu, sans plus aucune dignité, car le personnel est tellement réduit que nos ainés n'ont droit qu'a une malheureuse douche pas semaine (et encore faut pas plus de 10minutes pour tout faire car le personnel n'a plus de temps à leur accorder !!! ) ?

Et que dire de nous, les personnes en situation de handicap ? Depuis plus de 40 ans les pouvoirs publics essaient de nous cacher dans des institutions qui ont pignons sur rue mais qui, pour certaines d'entres-elles cachent derrières leurs murs des maltraitances bien plus graves que des maltraitances institutionnelles, mais dont la chape de plomb du silence est mot d'ordre et des enfants et de jeunes adultes subissent sans pouvoir rien dire des privations de nourritures, des maltraitances physiques et psychologiques, des maltraitances allant jusqu'aux plus profonds de l'horreur à savoir être les proies de prédateurs sexuels !! Qui malgré que les responsables d'établissements et les organismes d'états soient au courant de ces horreurs nient et cachent l'innommable car les structures seraient alors fermées !!!

Mais malheureusement quand les parents ou les associations veulent le dénoncer, ce ne sont que soucis qui s'enchainent pour ces lanceurs d'alertes, les privations de visites de leurs enfants ( oh toujours pour un bon prétexte bien sûr), et une négation des faits (qui pourtant sont réels quand un jeune adulte handicapé parle à son père de ce que lui fait subir un éducateur, il ne peut pas l'inventer !!! Mais non, là encore, on empêche le père de voir son enfant, on filtre les appels téléphoniques, les directeurs et organismes connaissant les problèmes étouffent les faits !!! Certains directeurs organisent même des confrontation VICTIME/BOURREAU sans psychologue, sans les tuteurs !!! Et en plus le jeune adulte dit après à son père "je lui ai pardonné, c'était pas méchant, il s'est excusé" !!!! MAIS QUELLE HONTE !!!QUAND ALLEZ VOUS BOUGER ? Nous les associations ca fait 20 ans qu'on essaie de lutter contre ça, mais c'est le pot de fer, contre le pot de terre !!!

Et ça ce n'est pas de la MALTRAITANCE INSTITUTIONNELLE ?

Il va vraiment falloir que les pouvoirs publics et les législateurs  se saisissent au plus vite de ce dossier au lieu d'essayer de rendre encore plus précaire la situation des personnes en situation de handicap, mais pour cela il faut se donner les moyens pour inclure  le HANDICAP dans notre société, et le vouloir pour faire changer les mentalités !!! Le secret à notre avis sera l'éducation des plus jeunes sur le droit à la différence et au handicap !

Mais revenons au sujet actuel qui est actuellement en concertation depuis début juin, à savoir si l'AAH sera incluse dans le RUA ou pas ! Tout d'abord, notre association HANDI MAIS PAS QUE ! ainsi que ses membres et les personnes qui la soutiennent, veulent souligner le caractère contradictoire de cette concertation ! En effet ayant eu accès à la liste des personnes présentes dans cette commission, nous associations, nous rendons encore compte que la représentation des personnes en situation de handicap est encore et encore faite avec les mêmes personnes et associations qui sont là depuis 40 ans !!

Les personnes touchant une AAH à taux plein (et ce n'est pas la majorité des personnes en situation de handicap), n'ont jamais touché la PRIME DE NOËL, ils n'ont pas droit à la CMU !!! Alors où est la logique ??? On veut nous faire croire que l'AAH est un minima social quand cela arrange le gouvernement pour pouvoir l'inclure dans le futur RUA, mais quand cela ne l'arrange pas , ce n'est pas un minima et donc on ne leur verse pas la prime de noël , ni droit à la CMU !!!

Et vous ne voyez toujours pas la MALTRAITANCE INSTITUTIONNELLE ?

Qu'on en finisse avec ce statut précaire ! Nous revendiquons un REVENU D'EXISTENCE INDIVIDUEL à hauteur du SMIC BRUT fiscalisé ! (sans prise en compte du revenu du foyer) ,

Nous demandons l'ABANDON  DE L'INCLUSION DE L'AAH  DANS LE FUTUR RUA !

Malheureusement , nous pensons et nous ne sommes pas les seuls que les décisions prisent pour la majorité des personnes en situations de handicap ne sont que trop succinctes et avec trop de vides juridiques !!! A preuve ce qui est en train de se passer actuellement avec les dérogations qui s'enchainent sur la loi ELAN !!! Et ne parlons pas du vide (ou plutôt néant) juridique dans "la loi n°2005-102 du 11 février 2005, pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées". Et une date BUTOIRE pour la mise en application on pourrait l'obtenir ? 14 ans que nous attendons !!! Vous devriez tous faire l'expérience d'une journée en fauteuil ou les yeux bandés pour vous déplacer, nous pensons que vous feriez beaucoup plus vite pour la faire mettre en application partout ! Ah, non c'est vrai, nos députés ont des privilèges et ne se déplacent pas en bus !!!

 

Mais qu'attendez vous pour faire appel à des juristes qui sont eux-mêmes en situation de handicap pour travailler de façon collégiale sur les lois, ses corrélations et ses vides juridiques ? Qui mieux qu'une personne en situation de handicap et juriste de surcroit, pour trouver et contrecarrer les vides juridiques nombreux dans les lois ?

NOUS DEMANDONS L'ARRÊT DE CETTE MALTRAITANCE INSTITUTIONNELLE OU LES LOBBIS PRIMES SUR L'HUMAIN !

Nous ne voulons plus être "l'Handicapé dans son fauteuil", le "débile", le "boiteux avec sa canne", la "chauve cancéreuse", enfin tout ce qui n'est pas nous !!!!

NOUS SOMMES HANDI MAIS PAS QUE !!!!

  • Nom du fichier : Assez de cette maltraitance institutionnelle action mail juillet 2019
  • Taille : 200.39 Ko
yes /

Télécharger

PARTENARIAT COMMERCIAL AVEC LA SOCIETE SHOWHELL

Bonjour à tous,

L'association HANDI MAIS PAS QUE ! a le grand plaisir de vous annoncer que nous travaillerons en partenariat commercial avec la société : 

SHOWHEEL , qui est une entreprise qui vend un concept breveté de Customisation des roues de fauteuils roulants.

Nous avons choisi de travailler avec SHOWHEEL car nous avons trouvé ce concept trés utile !!

 

image: https://www.handi-mais-pas-que.com/medias/images/entreprise-showhell-1.png?fx=r_800_351

Entreprise showhell 1

En effet, combien de fois les personnes en fauteuils roulants manuels, ce sont :

  • coincés les doigts dans les rayons ?
  • entortiller une lannière dans les rayons ?
  • ou tout simplement rendre son fauteuil plus design et plus beau ?

Cette entreprise SHOWHEEL propose ce genre de choses !

Lors de négociations avec cette société nous avons obtenus qu'un CODE PROMOTIONNEL soit accordé A NOS ADHERENTS !!

Soit 10% ! SHOWHEEL reversera à l'asssociation 10 euros par paire vendue !

Et à chaque commande de la part d'un de nos adhérents, 5euros sera reversé à l'association HANDI MAIS PAS QUE !

Vous pourrez los de votre commande mettre le code promotionnel que nous vous donnerons en privé car IL FAUDRA IMPERATIVEMENT ETRE MEMBRE de l'association HANDI MAIS PAS QUE  ! pour pouvoir en profiter !

 

N'hésitez pas à aller visiter leur site !!!!

https://showheelshop.com/boutique/

POUR LES CONTACTER PAR TELEPHONE OU MAIL demandez XAVIER 

06 08 46 48 20 - Xavier -

mail : flasqueshowheel@gmail.com

 

VIDEO DE DEMONSTRATION :

https://youtu.be/gxT6nPeSO3Q

 

Types d'articles vendus :

 

 

image: https://www.handi-mais-pas-que.com/medias/images/showhell-4.png

Showhell 4                                                                                                                                                 

image: https://www.handi-mais-pas-que.com/medias/images/showhell-2.png

Showhell 2

 

image: https://www.handi-mais-pas-que.com/medias/images/showhell-3.png

Showhell 3

 

 

image: https://www.handi-mais-pas-que.com/medias/images/showhell-photos1.png

Showhell photos1

 

 

image: https://www.handi-mais-pas-que.com/medias/images/showhell-5.png

Showhell 5 

LES TARIFS

 

image: https://www.handi-mais-pas-que.com/medias/images/showhell-tarif-1.png

Showhell tarif 1

 

image: https://www.handi-mais-pas-que.com/medias/images/showhell-tarif-2.png

Showhell tarif 2

 

image: https://www.handi-mais-pas-que.com/medias/images/showhell-tarif-3.png

Showhell tarif 3
 

FLYERS DE L'ASSOCIATION HANDI MAIS PAS QUE !

HANDI MAIS PAS QUE !

Nous avons créé nos FLYERS !

Chacun peut télécharger ces flyers, les imprimer, et les afficher dans de nombreux lieux !

Exemples de lieux où afficher ces flyers :

  • HOPITAUX / CLINIQUES / DANS LES SERVICES ONCOLOGIE / RADIOTHERAPIE / CENTRES DE REEDUCATIONS
  • SALLES D'ATTENTES MEDECINS / KINE / ERGOTHERAPEUTES / PODOLOGUES / ORTHOPHONISTES ......
  • MAIRIES
  • CENTRE SOCIAUX
  • PANNEAUX AFFICHAGES SUPERMARCHE
  • DANS LES MANIFS
  • SUR LES RONDS POINTS
  • DANS LES AG
  • AUPRES DES INFIRMIERES / AIDES SOIGNANTES / AMBULANCIERS
  • ETC ....

Enfin pourtout où vous pourrez le mettre !!!!

 

Flyer association handi mais pas que version finale siteFlyer association handi mais pas que version finale site (622.77 Ko)

 

Photo flyer asso

FLYERS STOP !!

TU PRENDS MA PLACE , TU PRENDS MON HANDICAP !!!

A télécharger et imprimer pour mettre sur les pares brises des voitures se garant sur les places handicapées !!!!

 

Flyer tu prends ma place tu prends mon handicapFlyer tu prends ma place tu prends mon handicap (10.39 Mo)

Photo flyer tu prends ma place tu prends mon handicap

ADHESION A L'ASSOCIATION

UNE FOIS VOTRE INSCRIPTION FAITE SUR LE SITE DANS L'ESPACE ADHERENTS ou en suivant ce lien

https://www.handi-mais-pas-que.com/members/subscribe/

IL FAUDRA FINALISER VOTRE ADHESION !

 

Afin de finaliser votre inscription en tant que membre de l’association, veuillez trouver en pièce jointe le BULLETIN D’ADHESION 2019/2020 ;

2 possibilités : le renvois par mail une fois complété à l’adresse suivante : nathaliehandicap@hotmail.com

Par courrier : Mme KURTZ NATHALIE

ASSOCIATION HANDI MAIS PAS QUE !

60 bd du général de gaulle – 64700 HENDAYE

 

Merci encore à tous.

Cordialement

La VICE-PRESIDENTE / SECRETAIRE

Mme KURTZ NATHALIE

  • Nom du fichier : Matrice bulletin d adhesion 2019 pdf
  • Taille : 170.98 Ko
yes /

Télécharger

NON A L'INCLUSION DE L'AAH DANS LE REVENU UNIVERSEL D'ACTIVITE !

COURRIER ADRESSE A MME CLUZEL -Secrétaire d'Etat chargé des personnes handicapées 

LES REPONSES SE TROUVENT DANS LA PARTIE BLOG cliquez ici

Tableau handi mais pas que redimentionne 1

ASSOCIATION HANDI MAIS PAS QUE !

Mme ********* LUDIVINE -PRESIDENTE

Mme KURTZ NATHALIE - VICE-PRESIDENTE

                                                    

Objet : NON A L'INCLUSION DE

L'AAH DANS LE REVENU UNIVERSELLE

D'ACTIVITE  !  OUI AU REVENU INDIVIDUEL D'EXISTENCE à hauteur du SMIC BRUT fiscalisé                                                                  

 

Madame CLUZEL,

 

Nous vous écrivons au nom de notre association HANDI MAIS PAS QUE ! et espérons que cette lettre ne restera pas sans réponse comme pour le dernier courrier que nous vous avons envoyé au nom de notre association le 09/05/2019 et qui a été reçu à votre Ministère le 13/05/2019, reçu de recommandé AR. à l'appui.

Notre Association HANDI MAIS PAS QUE ! (https://www.handi-mais-pas-que.com) ayant pour but la défense des droits des personnes en situation de handicap et maladies invalidantes, souhaiterions vous interpeller sur le futur projet de loi sur l'inclusion de l'AAH dans le revenu universel d'activité (RUA), et de la concertation que vous avez lancée à ce sujet.

Grâce à des sources fiables, nous avons obtenu l'information que ce RUA serait délibérément faible, de l'ordre de 580 euros, afin d'obliger les bénéficiaires à retrouver une activité rapidement.

Nous tenions à vous relayer toutes la colère et les inquiétudes des personnes en situations de handicap qui ont actuellement droit à l'AAH !

Ce projet de loi s'il incluait l'AAH serait une véritable catastrophe et cela aussi bien humainement que financièrement, avec à la clé des personnes se retrouvant à la rue du fait de ne plus pouvoir subvenir à leurs besoins, et sachez le, qu'une personne en situation de handicap préfère souvent mettre fin à ses jours plutôt que de se retrouver à la rue ! Ce serait purement et simplement une "incitation au suicide" que d'inclure l'AAH dans ce RUA !!

Notre association HANDI MAIS PAS QUE ! n'est pas contre le principe du RUA, mais seulement s'il est fait correctement !

En effet ce RUA pourrait aider des personnes à avoir accès à leurs droits. Mais attention, il ne faudra pas que ce RUA soit en dessous du seuil de pauvreté comme vous l'avez  (et nos députés européens également) suggéré !

Pour ce qui concerne la concertation sur le fait d'inclure ou non l'AAH dans le Revenu Universel d'Activité, c'est une perte pure et simple de temps !!

Toutes les associations travaillant avec les personnes en situation de handicap, vous répondrons la même chose, à savoir que c'est une ABERATION sans nom, et, que nous y sommes TOTALEMENT OPPOSEES !

Il faut comprendre que la perte d'autonomie, le handicap et l'invalidité ne sont pas par essence réductibles à la perte d'activité économique ! Tout un tas de facteurs sociaux, psychologiques et physiques rentrent  en compte!

Certaines personnes en situation de handicap, ont un handicap compris entre 50 et 79% et 80 % et plus, et ont donc une restriction solide et durable à l'emploi (même en étant dans la catégorie 50 à 79%), et cette restriction n'est pas compensable par un aménagement de poste (comme ceux reconnus RQTH) !

Il serait juste et équitable de conserver le caractère spécifique de l 'AAH et de la retirer de la liste des aides sociales qui seront fondues dans le RUA ( RSA / APL / PRIME D'ACTIVITE / ASS ).

En effet dans le préambule de la Constitution Française de 1946, alinéa 11, il est stipulé la chose suivante : "Elle garantie à tous, notamment à l'enfant, à la mère, et aux vieux travailleurs, la protection de la santé, la sécurité matérielle, le repos et les loisirs. Tout être humain du fait de son âge, de son état physique ou mental, de la situation économique, se trouvant dans l'incapacité de travailler A DROIT D'OBTENIR DE LA COLLECTIVITE DES MOYENS CONVENABLES D'EXISTENCES ".

Nous pensons Madame la Secrétaire d'Etat chargée des personnes handicapées, Madame CLUZEL, qu'il serait grand temps de vous rappeler les fondamentaux de notre constitution, pour laquelle vous avez été élu, que vous représenté, et dont vous recevez rémunération par les impôts du peuple !

Le handicap fait donc partie intégrante de cette incapacité de travailler et doit recevoir de la part de la communauté et solidarité nationale des moyens convenables d'existences !

De ce fait nous demandons que ce projet d'inclure l'AAH dans le RUA soit purement et simplement ABANDONNE !

Mais aussi, que l'AAH soit remplacée par un REVENU D'EXISTENCE INDIVIDUEL à hauteur du SMIC BRUT fiscalisé ! (sans prise en compte du revenu du foyer)

Nous pensons judicieux de vous rappeler que les personnes reconnues en situation de handicap sont au nombre de plus de 12 millions d'électeurs potentiels ( soit 18 % de la population ) et avec leurs familles et aidants, plus de 18 millions de personnes en capacité de voter aux futures échéances électorales !

Jusqu'alors, nous ne bougions pas, nous restions dans notre coin, nous ne disions rien, mais ce temps là est révolu !

Nous voulons être vus, reconnus, et considérés comme des êtres humains à parts entières, et non plus comme les oubliés de la société, que l'on veut cacher dans des institutions ( où les cas de maltraitances physiques , sexuels et psychologiques ne font qu'accroitre et de plus en plus dénoncés dans nos associations ) !

Nous voulons désormais être ACTEURS et non plus SPECTATEURS, et il va falloir nous entendre et compter sur notre combativité très affutée ( acquise grâce à notre  combat quotidien ), pour faire valoir nos droits aujourd'hui et demain !

Nous espérons vivement que cette lettre ne restera pas sans réponses, ni réponses toutes faites,

Dans l'attente, Madame la Secrétaire d'Etat chargée des personnes handicapées, Madame CLUZEL, nous vous prions de bien vouloir croire en nos respectueuses salutations.

 

Mme ******  LUDIVINE - PRESIDENTE DE L'ASSOCIATION HANDI MAIS PAS QUE !

Mme KURTZ NATHALIE - VICE-PRESIDENTE DE L'ASSOCIATION HANDI MAIS PAS QUE !

LE MOT DE LA PRESIDENTE

 

Bonjour à tous, 

L'association HANDI MAIS PAS QUE ! a été créée par deux femmes ( DIDINE ET NATHALIE) souffrants elles même de handicap et de maladie invalidante.

Tout a commencé le 28 novembre 2018, car depuis plusieurs mois, une femme parmis tant d'autre, était en souffrance.

Une souffrance physique mais aussi psychologique, car elle ne s'en sortait plus avec les dossiers médicaux, les médecins et les différents organismes.

Elle ressentait une impression d'abandon, de rejet et d'incompréhension de son pays et de la société en général !

Mais elle a décidé de se battre ! 

A cette époque elle a créé un groupe Facebook pour dénoncer tout cela et essayer d'aider et trouver d'autres personnes dans son cas. Là elle a fait la connaissance de Nathalie, et de beaucoups d'autres personnes qu'elle a appris à connaître.

Mais une personne est sortie du lot car elle aussi avait en elle cette envie de se battre et de ne plus se laisser rabaisser, NATHALIE !

Elles se sont mises à travailler ensemble pour construire et faire avancer le groupe. Chacune avec ses points forts et ses compétences !

L'une a des idées, des contacts et une facilité de s'exprimer devant tout le monde (DIDINE), l'autre aime travailler dans l'ombre, a horreur des lives, est multi-tâches,  administrativement, aime fouiner sur le web pour trouver des infos et WEBMASTER ( NATHALIE). Toute les deux, nous nous complétons, nous aimons travailler ensemble, quand l'une pense quelquechose, l'autre le met en mots (lol elle a trouvé le décodeur), nous sommes complices, nous nous  boostons mutuellement dans les moments difficiles et nous en avons souvent avec notre santé !!!

Le 22 fevrier une première action devant la mdph à été faite, mais en tant que groupe Facebook nous n'avions aucun poids ! 

Nous nous sommes dons lancées dans l'aventure et avons créées cette association HANDI MAIS PAS QUE ! 

Nous avons fait aussi une opération mail lors du projet de loi de Mme buffet le 7 mars 2019 pour la non prise en charge du salaire des conjoints.

Le 2 mai 2019 l'association est officiellement déclarée,  juste à temps pour l'opération CPAM et là, à notre grand étonnement nous avons été convié à d'autres réunions !

Nous avons obtenu des informations données seulement aux associations et nous avons clairement été pris au sérieux ! 

L'association a donc pour but de défendre les droits des personnes en situation de handicap et maladies invalidantes, des enfants handicapés et de leurs parents, des aidants, AVS, assistantes de vie et de toutes personnes entourant les handicapés (paramédicaux, personnels hospitaliers, ...).

Les dossiers sont long et parfois très mal pris en charge. Les personnes sont abandonnées et ont peu de moyens pour vivre de manière décente financièrement, mais aussi au niveau accessibilité.

Nous nous battons pour que tout cela change !!! 

Nous sommes une association qui est, et qui restera dans l'action car nous ne voulons plus être les oubliés ou les moins que rien de la société !!

Nous ne sommes pas un handicap, mais des personnes qui ont des combats à mener tous les jours pour essayer de vivre un minimum comme n'importe qui, et être pleinement intégré dans notre société !

 

DIDINE HANDICAP

POUR NOUS REJOINDRE SUR FACEBOOK

CLIQUEZ SUR LE LOGO

CI-DESSOUS

COURRIERS OFFICIELS A MME CLUZEL ET A CNAM

Bonjour à tous,

Nous y sommes !

Suite aux actions MDPH et CPAM que nous avons pu mettre en place, ce jour notre Association a envoyé ces premiers courriers officiels.

Tout d'abord à la CNAM (Caisse Nationale d'Assurance Maladie).

Et le second pas des moindres, à Mme CLUZEL -Secrétaire d'Etat en charge des personnes handicapées.

  • Nom du fichier : COURRIER CNAM
  • Taille : 102.32 Ko
yes /

Télécharger

  • Nom du fichier : COURRIER MME CLUZEL
  • Taille : 65.72 Ko
yes /

Télécharger

INFO SUR UN RESULTAT DE L'ACTION CPAM

Bonjour à tous,

Grâce à notre action CPAM du 6 mai 2019 devant les CPAM départementales, certains ont pu être reçu par des responsables, d'autre on des rendez vous à venir.

Voici l'un des exemples que le fait d'avoir créer notre association a pu avoir :

Reunion 13 maiReunion 13 mai 1

Nous vous tiendrons informé sur le résultat de cette réunion.

Logo page suivante

EVENEMENT A VENIR RENCONTRE CPAM LE LUNDI 6 MAI A 14H

ACTION CPAM HANDI MAIS PAS QUE !

CLIQUEZ SUR L'IMAGE OU LE TITRE? VOUS SEREZ REDIRIGE VERS L'EVENEMENT

Affiche action cpam

RETROUVEZ LE COMMUNIQUE DE PRESSE ET LES REVENDICATIONS dans les fichiers à télécharger ci-contre.

 

 

  • Nom du fichier : COMMUNIQUE DE PRESSE CPAM
  • Taille : 153.78 Ko
yes /

Télécharger

  • Nom du fichier : REVENDICATIONS CPAM
  • Taille : 80.08 Ko
yes /

Télécharger

COMMUNIQUE DE PRESSE RENCONTRE CPAM DU 6 MAI 2019 A 14H

COMMUNIQUE DE PRESSE RENCONTRE CPAM

 

Nous sommes réunis aujourd'hui, nous, personnes invalides accompagnées et soutenues par les personnes en situation de handicap / parents d'enfants handicapés / aidants et valides, pour faire entendre notre voix et surtout faire comprendre nos difficultés qu'elles soient administratives, financières ou humaines et cela au quotidien !!

Nous avons choisi d'être à la CPAM, car elle est décisionnaire et payeur pour les personnes reconnues invalides à la suite d'une maladie, d'un accident ou de maladies professionnelles. La plupart du temps ou disons le plus souvent notre invalidité est invisible aux yeux de tous mais tellement invalidante dans notre quotidien et pour nos proches. Notre vie se trouve bouleversée aussi bien sur un plan professionnel, que sur un plan psychologique et humain ! La plupart d'entre nous , ne sont pas préparés au parcours du combattant qui nous attend ! En un 1er temps nous sommes confrontés à une maladie ou un accident qui nous détruit physiquement mais aussi psychologiquement !!  Puis vient l 'heure de se confronter aux méandres administratifs que nous ne connaissons pas ou peu. Très peu sont accompagnés par des professionnels pour faire face à ce raz de marée administratif !! Certains vont cumulés arrêts de maladies avant de se voir proposer une ALD ou une invalidité !!

Mais qu'est ce que c'est ? Quelle est la différence ? Si l'on prend l'une, a t on droit à l'autre après ? Comment vais je faire avec mon employeur ? Va t il me licencier ? Comment vais je faire pour vivre financièrement ? Quelle sommes vais je percevoir ? Comment vais je faire si je dois par la suite faire un crédit ? Est ce à vie ? Quel sera mon taux d'invalidité ? Comment est il calculé ? Qu'elles sont les aides auxquelles je vais avoir droit pour compléter ma perte de salaire ?

Voici un petit exemple des questions que les personnes concernées peuvent se poser et nous posent à nous groupes ou associations tous les jours !!!

Ne croyez vous pas qu'il serait judicieux de mettre en place une passerelle entre les organismes sociaux CPAM/MDPH/CAF/MSA afin que tous aient un discours d'informations auprès des patients et qu'ils soient guider vers les bons organismes en temps et en heure afin de ne pas perdre un droit pour non connaissance de ce droit ?

Mais passé tous ces obstacles administratifs, la vie doit reprendre son cours !

Mais quelle vie !! Nous subissons une double peine !! Celle de notre invalidité et celle financière !!!

Selon la catégorie de notre invalidité (1/2/3) les montants des pensions ne seront pas les mêmes, mais en plus ils sont soumis à l'impôt sur le revenus et sur les cotisations sociales comme la CSG et le RDCS !!

Cotisations sociales complètement injustes qui amenuisent nos pensions déjà bien en dessous du seuil de pauvreté pour la plupart car les calculs sont fait par exemple pour une catégorie 2 sur la moitié du salaire annuel moyen des 10 dernières années. Dans les textes, la catégorie 2 peut varier entre 285e à 1680e . Un vrai grand écart administratif si l'on peut dire !! Mais la réalité est tout autre ! Et il n 'est pas normal  de se voir infliger une double peine financière ! Les minimas des pensions d'invalidités doivent être fortement revus à la hausse. Personne ne devrait être en dessous du seuil de pauvreté (1026e en 2018). Et n'allez pas nous répliquer que la pension d'invalidité sera mise dans le même panier que le futur Revenu Universel d'Activité !!!  Comme les personnes en situation de handicap pour l'AAH, nous invalides nous le refusons !! Car la mention apposée "d'activité" nous interroge fortement sur les éventuelles contreparties d'activités que les personnes reconnues invalides devront fournir ! En effet, pour les catégories 2 et 3 reconnues invalides à plus de 2/3 d'incapacité au travail, comment pouvez vous nous demander de fournir une contrepartie d'activité ??? C'est vraiment insensée !!! Vous prévoyez de faire travailler des personnes qui ne sont plus aptes professionnellement ???

Notre rencontre est également faite pour demander une justice de remboursement !!! En effet pour ceux qui sont en fauteuil roulant une partie est remboursé par la CPAM, mais au vue des prix des fauteuils roulant, et surtout ceux électriques (qui nous le rappelons pour les obtenir, c'est un vrai parcours du combattant : commission CDAPH / Médecin Conseil CPAM/ Médecin conseil d'un centre de rééducation fonctionnelle, prise en compte de la morphologie, et pour la validation il faut effectuer un parcours avec le fauteuil électrique et si le parcours n'est pas réussi, pas de remboursement ! ), donc au vue des prix pratiqués par les prestataires d'appareils médicaux, nous demandons une revalorisation des montant de prise en charge !

Il en est de même pour les personnes nécessitants de cannes pour l'aide à la marche, le changement mensuel des embouts devient un réel budget mensuel , tout en sachant que les pensions et/ou l'AAH sont dérisoires !!

Nous demandons également l'annulation des franchises pour les personnes invalides et/ou reconnues handicapées, en effet les budgets médicaux qui incombent aux personnes en invalidité et/ou en situation de handicap sont une plaie financière pour eux ! Déjà de beaucoup de praticiens/spécialistes ne pratiquent pas le 1/3 payant, mais en plus beaucoup ont des dépassements d'honoraires, les soins infirmiers pour certains quotidiens ou transports en VSL/Ambulance réguliers .... Il est immoral de nous retenir cette franchise !!

 

 

Comment se fait-il que désormais, les transports VSL/Ambulances ne soient plus pris en charges pour les personnes invalides et/ou handicapées ? Croyez-vous que notre incapacité nous la laissons à la porte de chez nous juste pour nous rendre chez nos paramédicaux ??? Un peu de cohérence voyons !!!

Une autre grande incohérence dans ce pays, l'OMS a reconnu un certain nombre de maladies dites incapacitantes, et nous la France, suivant la région ou le département où nous habitons certaines de ces maladies seront reconnues ou pas dans certaines CPAM !!!

Mais nous vivons dans un monde de fou !!! Doit-on choisir son lieu de vie en fonction du bon vouloir de prise en charge des CPAM ????

Nous connaissons la même discrimination en ce qui concerne la mise en ALD ! Si l'OMS reconnait une maladie invalidante, pourquoi l'ALD n'est pas automatiquement mise en place?

Mesdames et Messieurs voilà pourquoi nous nous sommes réunit ce jour devant les CPAM de FRANCE, car c'est un organisme décisionnaire et payeur.

Ce n'est pas parce que les personnes invalides ne produisent plus de richesses pour l'état, que nous devons être mis de côté, déconsidérés et appauvrit !!!

Nous menons un combat contre l'injustice qu'elle soit face à l'invalidité et au handicap.

Nous serons tous unis,

Nous sommes l'ASSOCIATION HANDI MAIS PAS QUE !

 

 

 

Communiqué de Presse élaboré par l'ASSOCIATION HANDI MAIS PAS QUE !

REVENDICATIONS RENCONTRE CPAM DU 6 MAI 2019 A 14H

Revendications CPAM

 

  • Revalorisation des pensions invalidité qui sont inférieures aux minima social pour ne plus être en dessous des minimas sociaux (1026 euros) et ne plus prendre en compte les revenu du conjoint, ce n’est pas lui qui est invalide et nous avons le droit de ne pas dépendre de nos famille et conjoint.

 

  • Nous demandons que toutes les maladies et pathologie reconnue par l’OMS (L’Organisation Mondial de la Santé) soit aussi reconnue par la CPAM (ex : Fibromyalgie, SEP, pathologie rhumatismes, etc.) Nous disons STOP aux différences entre les départements, nous ne sommes pas plus ou moins invalide d’un département à l’autre. Nous souhaitons aussi que le médecin conseil et le médecin du travail, travail ensemble et aient une meilleure coordination.

 

  • Revalorisation des montants de prise en charge des appareils médicaux INDISPENSABLES pour les personnes invalides ET handicapées: Fauteuil roulant (électrique), béquilles, cannes et embout de cannes, appareil auditif et tous matériels pouvant apporter un meilleur « confort » de vie

 

  • VSL / AMBULANCE : prise en charge pour tout RDV médicaux, paramédicaux et déplacements vers centre spécialiser (ainsi que le retour des permissions pour enfants de moins de 20 ans dans centres specialisés article 80) (enfants et adultes) : Spécialiste, médecin traitant, kiné, ergothérapeute, orthophoniste, etc.…

 

  • Obligation d’attribution de l’ALD (affection de longue durée) pour toutes maladies INVALIDANTES et reconnue par l’OMS.

 

  • Suppression CSG/ CRDS sur les pensions d’invalidité.

    Idée :
    Nous souhaitons aussi que soit crée une plaquette D’informations sur les droits et les aides que peuvent prétendre les personnes en invalidités. Aujourd’hui trop peu de personnes savent qu’elles sont leur droit et donc ne les demande pas, il est nécessaire d’informer toutes personnes sur ses droit car certaines personnes n’ont pas encore internet ou ne savent pas l’utiliser correctement pour avoir ses renseignements.

DEBUT DE NOTRE AVENTURE !!!!!

Bonjour à tous,

Il y a quelques mois, nous personnes en situation de handicap/ maladies invalidantes /parents d'enfants handicapés /aidants et valides avons décidés de "profiter" du mouvement social des Gilets Jaunes, pour sortir de l'ombre dans laquelle les gouvernements successifs et leurs politiques sociales face au handicap nous avait plongé !

Nous avons décidé d'ouvrir un groupe Facebook dont le lien est ICI, afin de permettre aux personnes en situation de handicap/ maladies invalidantes /parents d'enfants handicapés /aidants et valides de ne plus être seul face à leur maladie et/ou leur handicap, de ne plus avoir peur d'en parler, mais aussi de faire des actions afin de faire bouger le regard de la société sur nous, de sensibiliser les administrations et pouvoirs publics à nos situations parfois précaires et injustes.

Notre groupe commençant à grossir et commençant à recevoir des soutiens de la France Métropolitaine, mais aussi d'outre-mer, nous avons décidé en toute logique de créer notre Association HANDI MAIS PAS QUE ! 

Comme vous pourrez le lire dans les statuts de l'association, nous auront de nombreux buts et champs d'actions.

Grâce au soutien de tous, nous allons avancer et nous faire voir comme des citoyens et citoyennes à parts entières, avec les mêmes droits que les personnes dites "valides".

Nous vous informerons des projets de l'association, des rubriques pourront être trouvées sur ce site, concernant les différents handicaps, maladies invalidantes et/ou rares, des conseils pour les parties administratives, des articles de lois liées au handicap, et toutes sortes d'informations qui pourraient vous être utiles.

  • Nom du fichier : Statuts Association HANDI MAIS PAS QUE !
  • Taille : 18.82 Ko
yes /

Télécharger

GROUPES OU ASSOCIATIONS RECOMMANDES ET AMIS

Logo handi social

HANDI-SOCIAL

HANDI-SOCIAL est une association Présidée par Mme ODILE MAURIN. Handi-Social est une association d'entraide et de défense des droits des personnes en situation de handicap ou de maladies invalidantes. Association militante privilégiant la défense collective

 

 

 

 

 

 

Logo showhell 1

Entreprise showhell 2

BONNE NOUVELLE !!!!

 

CE SAMEDI 4 MAI 2019, notre Association est OFFICIELLEMENT créée !!!

Cette 1ère année, l'adhesion à l'Association HANDI MAIS PAS QUE ! sera GRATUITE. Les années suivantes, l'adhésion sera volontairement basse afin que chacun puisse y adhérer.

Un PAYPAL sera mis en place sur la page dans la semaine, ce sont des sites sécurisés HTTPS (aussi bien celui de l'Association que Paypal), afin que durant cette 1ère année de fonctionnement nous ayont quelques dons pour les frais de mise en route de l'Association (déclaration de l'association, création d'un site sécurisé avec nom de domain, futurs envois de recommandés AR et envois de flyers, ouverture du compte et les frais qui en incombes, achat de fournitures de bureau, édition et envois de flyer à nos adhérents à mettre dans les hopitaux, les cabinets paramédicaux et médicaux,....), enfin tout ce qui touche au fonctionnement basic d'une association.

Nous remercions les futurs adhérents et futurs donnateurs (une attestation de don vous sera remise pour vos déclaration d'impôts).

 

Logo bulletin adhesion

L'action rencontre CPAM du 6 mai à 14h sera donc faite sous couvert de l'association HANDI MAIS PAS QUE !

ASSOCIATION HANDI-SOCIAL

 

Logo handi social

 

L'association HANDI-SOCIAL nous a fait parvenir un texte que nous trouvons très bien sur la défiition DU VALIDISME que nous souhaitions vous partager !

MERCI A ODILE MAURIN - PRESIDENTE DE L'ASSOCIATION HANDI-SOCIAL 

HANDI-SOCIAL, association loi 1901 basée à Toulouse et qui existe depuis 2001, est une association de défense des droits des personnes en situation de handicap et/ou de maladies invalidantes qui privilégie l’action collective et l’activisme non-violent.

Nous adhérons à la définition que le CLHEE donne du validisme dans son manifeste :

http://clhee.org/

« Nous affirmons que le handicap est un fait, une donnée de l’existence avec laquelle les personnes concernées composent au quotidien, et qu’il n’appartient pas aux personnes dites valides de le connoter arbitrairement, positivement ou négativement.

Il est aussi une construction issue de processus sociaux et historiques qui ont conduit à disqualifier, stigmatiser et marginaliser les personnes handicapées.

Nous entendons donc dénoncer et combattre le validisme qui fait de la personne valide en bonne santé la norme universelle et l’idéal à atteindre.

Le validisme se caractérise par la conviction de la part des personnes valides que leur absence de handicap et/ou leur bonne santé leur confère une position plus enviable et même supérieure à celle des personnes handicapées.

Il associe automatiquement la bonne santé et/ou l’absence de handicap à des valeurs positives telles que la liberté, la chance, l’épanouissement, le bonheur, la perfection physique, la beauté.

Par opposition, il assimile systématiquement le handicap et/ou la maladie à une triste et misérable condition, marquée entre autre par la limitation et la dépendance, la malchance, la souffrance physique et morale, la difformité et la laideur.

Le validisme suppose que la plupart des personnes handicapées se consument dans la plainte, l’aigreur, la frustration ou le regret de ne pas être valides.

Il se traduit par des discours, actions ou pratiques paternalistes, condescendants et dénigrants à l’égard des personnes handicapées, qui les infériorisent, leur nient toute possibilité d’être satisfaites de leur existence et leur refusent le droit de prendre en main leur propre vie.

Il exige de surcroît que les personnes handicapées fassent preuve de docilité, de déférence et de reconnaissance à l’égard des personnes valides, en particulier lorsque ces dernières leur apportent une aide quelconque ou s’intéressent à leur sort.

Le validisme peut être le fait de personnes handicapées elles-mêmes qui, ayant intériorisé l’ensemble des préjugés qui les concernent, adhèrent à tous les présupposés validistes. »

Par ailleurs, voici ce que l’association HANDI-SOCIAL défend :

« Le droit à la vie ne se mendie pas, il se prend ! »

« Rien pour nous, sans nous ! »

• Parce que nous voulons en finir avec le modèle médical du handicap, qui fait de nous des objets de soins !

• Parce que nous voulons en finir avec le système capacitiste-validiste de notre société, qui nous exclut !

• Parce que nous voulons en finir avec la ségrégation et la violation des droits humains en institution* !

• Parce que nous voulons un modèle social du handicap, afin d'être considérées en tant que sujets de droits ! Nous exigeons le respect strict de la Convention des Droits des Personnes Handicapées de l'ONU !

• Parce que nous voulons d'une société qui inclut réellement l'humain dans sa diversité. Nous exigeons la suppression de toute norme pensée sur un modèle de capacités et de performances !

• Parce que nous voulons en finir avec le capitalisme et les politiques réactionnaires qui organisent notre dépendance et notre précarité avec la complicité d’associations gestionnaires qui confisquent notre parole.

• Et parce que nous voulons la désinstitutionnalisation, pierre fondatrice de la lutte contre les discriminations fondées sur des incapacités. Nous exigeons tous les moyens nous permettant d'accéder à une vie autonome, pour toutes et tous !

*comme l'a souligné la Rapporteure spéciale de l'ONU suite à sa visite en France

EXTRAITS DU RAPPORT CINGLANT DE L’ONU A L’EGARD DE LA FRANCE - MARS 2019 :

« Ségrégation, violation des droits humains, privation de liberté »

La Rapporteure spéciale de l’ONU, suite à sa visite en France :

• A constaté que seulement 30% des établissements ouverts au public sont accessibles.

• A relevé que les prestataires de services et les associations de parents, restent majoritaires et influencent la prise de décisions [des personnes handicapées].

• Est vivement préoccupée car : 81 000 enfants sont placés dans des établissements cloisonnés, 12 000 enfants et jusqu’à 40 000 élèves autistes ne reçoivent aucune instruction. « Cette situation est inacceptable compte tenu du niveau de richesse et des moyens de la France. »

Demande instamment à la France de fermer les établissements médico-sociaux existants et permettre à tous les enfants d’être scolarisés en école ordinaire*.

• [Protection sociale], la marche à suivre pour avoir accès aux aides est très complexe et ne repose pas sur une approche fondée sur les droits de l’homme.

• Est extrêmement préoccupée par le nombre très élevé de personnes handicapées qui vivent dans des établissements. « Ces institutions restreignent toute la liberté des personnes handicapées, les séparent et les isolent de la collectivité. »

• Recommande d’inscrire la désinstitutionalisation des personnes handicapées au rang des priorités.

• Constate avec préoccupation que la loi française prévoit la possibilité, de stériliser sans leur consentement les personnes qui présentent un handicap psychosocial (…) [alors] que « la stérilisation forcée des personnes handicapées constituait une discrimination et une forme de violence, de torture et de traitement cruel, inhumain ou dégradant. » Par ailleurs, elle prie la France de revoir son cadre juridique se rapportant aux soins psychiatriques sans consentement,

• [Tutelles, curatelles] « La France doit revoir d’urgence sa législation en vue de supprimer les régimes de prise de décisions substitutive et de garantir l’accès de toutes les personnes handicapées à des systèmes de prise de décisions accompagnée**.

• La France doit réformer en profondeur son système (…) fournir des services spécialisés et une prise en charge de proximité à ces personnes dans des conditions d’égalité avec les autres. Pour opérer cette transition, le pays devra adopter une approche du handicap fondée sur les droits de l’homme et épouser pleinement l’esprit et les principes de la Convention ONU.

NOUS EXIGEONS LE RESPECT STRICT DE LA CONVENTION ONU

IL S’AGIT DE DIGNITE ET D’ETRE CONSIDERES COMME SUJETS DE DROIT.

*avec une aide appropriée - ** quel que soit le niveau d’aide dont ces personnes pourraient avoir besoin pour prendre des décisions éclairées.

Contact presse : https://www.handi-social.fr/ ; odilemaurin@handi-social.fr

Date de dernière mise à jour : 30/07/2019