Affiche mdph romain

ACTION MDPH

COMMUNIQUE DE PRESSE / RENCONTRE AVEC RESPONSABLE MDPH

 

            Nous sommes réunis aujourd'hui, NOUS, handicapés, invalides, parents d'enfants handicapés, aidants et valides pour faire entendre notre voix et faire comprendre nos dificultés au quotidien.

            Nous avons choisit de nous réunir devant la MDPH car c'est ici que les démarches administratives pour la reconnaissance de notre handicap se font.

            Législativement la CDAPH a 4 mois pour instruire un dossier à partir de son dépôt à la MDPH. Malheureusement, suivant le département où l'on vit, ces délais peuvent aller de 4 mois à 3 ans sur certains dossiers complexes !!!! Les taux d'incapacités (qui ouvrent droits à certaines aides) peuvent également varier pour une même maladie d'un département à l'autre !!!  Pourquoi ces inégalités de traitement des dossiers ?? Durant ce temps d'attente du traitement des dossiers des personnes souffrent !!

            Elles attendent pour avoir le droit à une réorientation professionnelle, un droit à une aide humaine à la maison, des cartes pour leurs difficultés par rapport à leur mobilité, mais aussi un droit à une aide financière l'AAH (Allocation Adulte Handicapé), l'AEEH(Allocation d'Education de l'Enfant Handicapé), la PCH (Prestation de Compensation du Handicap) qui vont leur permettre de SURVIVRE !!

            Nous sommes 12 millions de personnes en situation de handicap en France ! La prise en charge des dossiers est trop longue et les personnes qui font ces demandes sont oubliées pendant ce temps d'attente !!!

            Mais si, une fois que le dossier est traité et accepté, notre calvaire s'arrêtait là ...

            NON !!! Non seulement nous sommes dépendant physiquement d'une maladie ou d'un handicap, mais en plus l'état nous rend dépendant financièrement de nos conjoints ou de nos familles !

            En effet, en considérant que l'AAH "N'EST PAS UNE COMPENSATION DU HANDICAP"(au sujet de sa revalorisation et de sa non prise en compte du revenu des conjoints), Mme CLUZEL, notre Secrétaire d'Etat chargée des Personnes Handicapées et les autres membres du gouvernement et de l'Assemblée Nationale ont considéré qu'il était JUSTIFIE de prendre en compte les revenus des conjoints ou personnes vivants au foyer pour le calcul de l'AAH (et par conséquent des autres aides qui peuvent en découler). En conséquence de quoi, cette allocation est très souvent minime , voire absente ! Et qui est aussi un frein pour beaucoup de jeunes handicapés à se mettre en couple !!! Nous sommes considérés comme des personnes à charge et non comme des personnes à part entières !! Est ce normal ???

            Pour les parents d'enfants handicapés, souvent l'un des 2 parents doit arrêter son activité professionnelle pour pouvoir s'occuper de son enfant handicapé, et là encore, très peu d'aides, voir aucunes pour peut que l'autre parent ayant conservé son emploi touche plus que le SMIC !!! Est ce normal ?

            Pour pouvoir aller à l'école, beaucoup d'enfants ont besoin d'une AVS, mais les postes sont supprimés, leurs salaires sont précaires, elles ne sont pas remplacées lors d'arrêts maladies... Que font alors les enfants handicapés ? Ils subissent !!  Leur inclusion dans l'école de le République est alors compromis et la désocialisation s'installe !!! Est ce normal ?

            Beaucoup trop d'écoles ne sont pas encore accessibles aux enfants handicapés du fait de leurs infrastructures ! Que doivent faire les parents ? Trouver une école plus éloignée de leur domicile pour pouvoir scolariser leur enfant ! Est ce normal ?

            Comment se fait il qu'en 2019 les personnes en situations de handicap, ne puissent pas sortir de chez elles sans rencontrer énormément de difficultés quant aux espaces publiques inadaptés (trottoirs trop haut, pas assez large pour des fauteuils roulants, pas de rampes d'accès, pas d'ascenseurs,....) dans les magasins, les transports en communs, des édifices de la République. Mais que fait on de la loi de 2005 pour l'accessibilité aux personnes handicapées ??

            Quand va t on donner une date butoir pour son obligation d'application ? 14  ans que nous attendons !!

            Pour un état qui fait parti des 7 plus grandes puissances mondiales, que fait il pour son peuple en situation de handicap ? Il le réduit à vivre sous le seuil de pauvreté (1026 euros en 2018) ! Il le désocialise ! Il l'ignore ! Il le cache !! Comment peut on vivre décemment avec 860 euros pour une personne seule ?

            Nous sommes les oubliés de la société.

            Le handicap peut être visible ( comme ceux à mobilité réduite),mais aussi invisible (pour les handicaps cognitifs ,les handicaps sensoriels, les handicaps survenant après de lourdes maladies, des handicaps de maladies orphelines ...) ne l'oublions pas !!!!

            Nous sommes là pour dénoncer toutes ces injustices !!!

 

            NOUS SOMMES LES HANDICAPES DE FRANCE,

            HANDICAPE(E)S EST /ET GILETS JAUNES TOUS UNIS.

 

 

REVENDICATION N° 1

Conformément à l'article R241633 du Code de l'Action Sociale, nous demandons l'uniformisation des délais de traitements des demandes initiales ou de renouvellements en 4 mois maximum et non 6 mois ou plus selon les départements !

REVENDICATION N° 2

Nous demandons une harmonisation nationale des décisions CDAPH/MDPH, la même maladie ne pouvant pas être traité différemment d'un département à l'autre ! Le taux d'incapacité en découlant varie actuellement du bon vouloir des commissions pluridisciplinaires et CDAPH des départements !

REVENDICATION N° 3

Nous demandons une réelle prise en compte du statut des AVS/AVP, une meilleure reconnaissance des statuts aidants familiaux d'enfants handicapés  avec revalorisation de la PCH .

REVENDICATION N° 4

Nous demandons un peu de cohérence quant aux besoins d'accompagnants qui sont accordés lors de l'obtention des Cartes, cela signifie que si cette carte est accordée, c'est qu'une aide humaine est nécessaire pour certains actes, donc pourquoi ne pas accorder la PCH à un taux inférieur à 80% ?

REVENDICATIONS COMMUNIQUE DE PRESSE NATIONAL MDPH

MDPH DEPARTEMENTALES NATIONAL,